La philosophie sauve des vies

J’enseigne la philosophie et je considère que c’est la matière la plus importante (évidemment). Pourquoi? Parce que la philosophie sauve des vies, rien de moins. Ça peut te sembler un peu lourd aujourd’hui comme sujet, Madeleine, mais je te demande de me suivre jusqu’au bout. Ça va se passer sans douleur. Tu pourrais même apprendre quelque chose. Comment une matière de fumeurs de pot où de vieux Grecs discutent de la vie peut-elle jouer ce rôle? Eh bien, la philosophie y parvient en déstabilisant celui qui entre en contact avec elle. La principale tâche de la philosophie – ce qui … Continuer de lire La philosophie sauve des vies

Enlève ton burkini et montre-nous ton nombril!

Commençons par une expérience de pensée. Par une belle journée d’été, vous vous promenez sur la plage de la Dune du Sud. Vous y croisez quelqu’un se baignant complètement habillé. Vous vous dites : « Pas de stress. Il veut se protéger du soleil. Il est gêné. De toute manière, qu’est-ce que ça me change ce qu’il porte à la plage? C’est peut-être mieux que de voir son gros ventre qui ne pourrait jamais faire la couverture d’un magazine. » Pour l’instant, l’histoire est banale. Changeons un peu les paramètres. Par la même et belle journée d’été, vous croisez à la Dune du Sud … Continuer de lire Enlève ton burkini et montre-nous ton nombril!

Le scepticisme d’une citoyenneté superficielle

Tout le monde a eu l’occasion de lire une bonne quantité d’articles, de blogues, d’éditoriaux et de réflexions sur les récentes élections canadiennes et… désolé pour ceux qui sont déjà un peu blasés de ce sujet, mais c’est un peu de cela dont je vais vous entretenir. Cependant, je n’ai pas envie de participer à la Trudeaumania ici*, ni même de faire la critique du gouvernement conservateur ou de commenter la débâcle de la formation bloquiste. Il est triste, je trouve, de voir à quel point LE** politique est relégué au second plan dès la date critique des élections passée; … Continuer de lire Le scepticisme d’une citoyenneté superficielle

Tout ça va trop loin

  Je ne peux pas être le seul à le ressentir, l’air à un drôle de goût ces derniers jours, ces dernières semaines, ces derniers mois… L’atmosphère des décisions gouvernementales semble nous peser comme une mauvaise journée de pluie : sombre, lourd, triste et intarissable. Je sais que la plupart d’entre vous en ont assez de se faire dire que ça va mal, que les coupures sont ci, que les réformes sont ça. Cependant, je ne peux pas me résoudre à parler de quelque chose d’autre. C’est beaucoup trop important pour qu’on ne mette pas l’emphase, une fois de plus, sur … Continuer de lire Tout ça va trop loin