La haine n’a pas gagné

Depuis l’élection de Donald Trump aux États-Unis, je reçois une escalade de nouvelles d’agressions homophobes, transphobes, xénophobes ou, plus simplement, humanophobes. Je ne conteste pas le fait que la montée de Trump ait pu provoquer ce genre de réaction. Par contre, j’ai beaucoup de mal avec l’idée qu’on se fait, particulièrement dans les médias, comme quoi l’élection de Donald Trump a suffi à causer autant de violence. Considérer Trump responsable de ces actes, c’est ne pas considérer franchement et directement les individus qui les posent. C’est refuser d’admettre la liberté de l’agresseur, son choix, son intelligence. Les États-Unis ne sont … Continuer de lire La haine n’a pas gagné