Les Trameurs

SIMON BREAULT ou BORIS TULEMAN

Échoué aux îles à l’été 2016, ce marin d’eau douce est « resté accroché » comme on dit. Bien qu’il ait obtenu un baccalauréat en littérature à l’UQAM en 2014 et qu’il soit cuisinier diplômé depuis 2005, il considère toutefois que sa plus grande réussite est d’avoir réussi à cesser de fumer il y a deux ans. Homme d’extrêmes, il apprécie autant le jazz ou le dubstep, la cuisine carnée ou végane, la lecture ou le documentaire. Il rêve de parcourir toutes les mers à voile, non pour déserter ce monde qui lui parait infiniment difficile à saisir, mais bien pour rencontrer ce monde, qui exige dévouement et passion, afin d’en apprécier l’incommensurable diversité.

Lire ses trames


ALEX DESROCHERS YANAKIS

Madelinienne née de parents venant du continent, Alex a vécu aux Îles comme ailleurs et a toujours marché comme une funambule sur un mince fil séparant sa vie insulaire de celle à l’extérieur. Les arts et la culture ont une grande place dans sa vie et elle essaie de repousser les limites de son imaginaire, à l’instar de l’immensité des paysages et de l’univers autour d’elle qui l’émerveillent depuis son plus jeune âge.

Longtemps, Alex s’est demandé qui elle était et ce qu’elle devait faire de sa vie. Après son CÉGEP, elle a passé de longues années à faire de l’essai-erreur et à se chercher, puis a réalisé qu’elle avait toujours été là, bien en évidence depuis le début. Elle fait maintenant un retour aux études à l’UQAM en études littéraires.

Passionnée par les mondes imaginaires, Alex est une geek finie; fascinée par les multiples façons de présenter une histoire, vous la trouverez à son endroit préféré à Montréal, la Grande Bibliothèque (le plus souvent dans la section de bandes-dessinée), mais aussi à des conventions, des conférences et autres événements sociaux dans le domaine des jeux vidéos. Bercée par la musique (en tous genres) qu’elle adore, Alex écrit. Par ce biais, sur les trames, elle fait entre autres une (ré)ouverture sur le monde…

Lire ses trames

Écouter sa trame : Linkin Park – Somewhere I Belong


JOANIE POIRIER

Nouvellement collaboratrice pour les Trames, Joanie vit ses petits bonheurs loin de son Île qu’elle aime tant en attendant l’arrivée du printemps. Les deux pieds dans ce merveilleux monde qu’est l’Université, elle passe ses journées à rêvasser à sa future thèse doctorale et se laisse imprégner par l’angoisse existentielle. Mi-fille, mi-femme, cette jeunesse de 20 ans baigne dans la naïveté d’un monde meilleur et d’un amour infini. Militante à ses heures, Joanie est une passionnée. Littérature, musique ou cinéma, elle veut tout voir et tout comprendre. Entre ses réunions du comité femme ou ses cours d’introduction à la psychanalyse, cette petite brune de trois pommes et quart rêve d’aider tout le monde, tout le temps. Et lorsqu’elle a trop de choses à dire, elle nous dépose quelques mots ici.

Et si vous la chercher, la rumeur dit qu’elle se cache aux Pas Perdus…

Lire ses trames


ÉRIC SÉVIGNY

eric-sevigny-les-trames

Éric est un charmant jeune homme frisé. Il adore la musique et en écoute à longueur de journée. Comme il a fait un doctorat en philo – un domaine d’avenir très lucratif –, il passe l’essentiel de son temps devant l’écran d’un ordinateur à écrire. Parfois, il se plaît à rêver de passer ses journées à l’extérieur, de vivre des aventures en plein air, comme il a déjà fait dans son jeune temps. Il déteste parler de lui; ça le gêne. Il trouve que c’est une des pires choses au monde. En portant un regard critique sur sa situation et ses aspirations, il est arrivé à l’inéluctable conclusion qu’il devait rédiger un blogue.

Éric a toujours jeté un regard ironique et humoristique sur le monde. Dès son plus jeune âge, il a cultivé l’humour grinçant. D’ailleurs, un de ses moniteurs de colonie de vacances l’avait surnommé « Ironic boy » alors qu’il était encore préadolescent. Disons que ça fait changement d’« écureuil serviable » comme nom de totem. Il trouve que l’ironie, ça a l’air plus adulte. C’est comme le nouveau noir de l’humour. En fait, il se sent mieux après une bonne dose d’ironie.

Par le biais de ce blogue, il continuera son œuvre (rien de moins).

Lire ses trames

Écouter sa trame : Radiohead – Reckoner


NICOLAS VIGNEAU

17077982_10155174469726495_773370160_n

Ça fait maintenant deux ans que Nicolas est de retour aux Îles après un exil de neuf ans à Montréal pour étudier la littérature. Son passage sur la Grand’Terre lui a permis de se forger un esprit critique, d’élargir ses horizons et d’apprendre à se connaître en profondeur. Si l’électrisante diversité de la métropole lui manque parfois, il ne regrette pas d’avoir choisi l’incomparable qualité de vie des Îles, marquée par la mer, le vent et le rythme de chaque saison.

Écrivain, comédien, bon vivant, mordu d’histoire et lecteur compulsif, ce jeune homme engagé s’implique beaucoup dans le milieu culturel, artistique et patrimonial de l’archipel. Il s’intéresse aux concepts d’insularité, d’identité et d’héritage, celui que nous ont transmis nos ancêtres et celui que nous léguerons aux générations futures. Du poème à la nouvelle en passant par le théâtre, il explore les lieux, les moments, les événements et les gens qui l’ont profondément marqué et qui tendent à forger ses appartenances. Ses articles pour les Trames font partie de cette trépidante exploration.

Lire ses trames

Écouter sa trame : Gavin DeGraw – I Don’t Want To Be


ELLES ET ILS ONT CONTRIBUÉ À L’AMALGAME DES TRAMES :

MARIE MICHELLE BOUDREAU

Lire ses trames


ANDRÉANNE SIMARD

Lire ses trames


MYLAINE ST-ONGE 

Lire ses trames


SIMON BEAUBIEN

Lire ses trames


NATHAËL MOLAISON

Lire ses trames


JEAN-ÉTIENNE SOLOMON

Lire ses trames


ET NOS COLLABORATRICES ET  COLLABORATEURS SPÉCIAUX

Lire leurs trames

Publicités