Saison morte

Quand je suis revenu m’établir aux Îles en 2015, j’avais peur de m’ennuyer durant la saison hivernale. Dans ma tête, j’avais le préjugé que l’automne et l’hiver, c’est la saison morte. Et pourtant, cette saison n’a vraiment rien de morte. Elle est moins effrénée que la saison estivale, mais un peu lenteur, ça fait du bien après avoir couru comme des fous pendant deux ou trois mois. Ce changement de rythme entre la saison estivale et la saison hivernale, non seulement je le trouve en fin de compte agréable, mais je crois aussi qu’il est salutaire. Nous serions incapables de … Continuer de lire Saison morte

Repenser le sens de l’implication citoyenne et les liens avec la communauté

Il y a plus d’une dizaine d’années lorsque je suis débarquée aux Îles pour la première fois, une des choses qui m’a interpellée c’est la solidarité et l’esprit de communauté qu’on retrouvait sur ce petit territoire insulaire ancré au cœur du golfe du Saint-Laurent. La solidarité de ces gens de mer et cet esprit de communauté ancré dans le quotidien et la culture des insulaires. Forgés en partie dans l’adversité et par la nécessité de se serrer les coudes dans des conditions qui n’ont pas toujours été faciles, parfois laissés à eux-mêmes et oubliés par les gens du continent, les … Continuer de lire Repenser le sens de l’implication citoyenne et les liens avec la communauté

Travaux forcés

J’ai quelque chose de très important à partager et qui nous concerne tous. Au moment où j’écris ces lignes (mardi le 26 février 2019), cela fait une semaine jour pour jour que la grève étudiante a été votée dans ma faculté (celle des arts, à l’UQAM). Il est possible que certains d’entre vous se demandent quel est le rapport avec les Îles, ou même l’insularité (parce que Montréal a beau être une île, elle est tout sauf isolée). En fait, ceux qui me connaissent un peu savent que je suis convaincue que le changement d’une société s’opère une communauté à … Continuer de lire Travaux forcés