Père Noël,

48406587_1640779649400510_5979086043628961792_n
Illustration : Haddon Sundblom, pour Coca Cola

 

Même si votre traîneau volant

Semble planer devant son temps,

Je vous écris pour vous avouer

Que vous faites un peu démodé.

 

Habillé de rouge et de richesse,

Portant fièrement la houppelande,

C’est presque de l’impolitesse

De faire figure aussi gourmande.

 

Marque déposée, Papa Noël,

Vaut 1.6 trillions de dollars!

Coca Cola vous donne des ailes?

Du géant, le porte-étendard?

 

Vous ne sentez pas l’injustice

De livrer une tonne de présents

Quand, sur la terre, des enfants périssent

Et que souvent ça baigne dans le sang?

 

Pensez aux pauvres et aux squatters

Qui ont les joues creuses de faim;

Bourrez votre sac en polyester

De semences pour leur jardin.

 

Vous êtes l’œuvre des parents

Trop occupés et voulant plaire.

À leurs bambins indifférents,

Offrez du temps! Offrez de l’air!

 

L’histoire a été transformée,

La chèvre ne suffisant plus,

Chez le peuple américanisé…

Au diable, le petit Jésus!

 

Vos lutins travaillent d’arrache-pied,

Ils emballent des jouets de plastique

Made in China, polycopiés,

Pourtant ils m’ont l’air artistique.

 

Que dire de vos décorations,

Énormes et énergivores,

Qui contribuent à la pollution

Et nous éloignent du vrai folklore.

 

Le houx par sa toxicité

Peut empoisonner un enfant

Et les sapins, une fois coupés,

Ne peuvent plus servir de brise-vent.

 

J’aimais Noël pour ses musiques,

Ses petites clochettes éphémères…

Maintenant mes oreilles allergiques

Veulent éviter leurs pépinières.

 

Depuis ma jeune désinvolture,

J’ai boycotté la bûche Vachon.

En ingrédients comme en texture.

Je n’en donnerais pas aux cochons.

 

Monsieur, adoptez le jogging!

Votre surpoids n’est pas vendeur.

Je peux même payer votre brushing

Et mettre fin à Movember.

 

Annoncez aux jeunes de la Terre

Que vous leur offrez la santé;

Dites aux riches multimillionnaires

De regarder plus loin que leur nez.

 

Prenez la parole, revendiquez!

Nous avons besoin de têtes fortes,

Pas de personnages constipés

Qui paradent devant nos portes.

 

Bouchez le trou des cheminées,

L’ère est à l’énergie passive.

Votre histoire n’est pas terminée

Mais évoluez pour qu’elle survive!

 

Père Noël, je compte être sage

Et consommer le moins possible

Parce qu’on a beau prôner le partage,

Ce gaspillage est inadmissible.

 

En finissant, Joyeux Noël!

Vos lumières Dell déconnectées;

Regardez les étoiles dans le ciel

Et priez qu’on puisse les garder…

 

Majorie Lapierre

 

La trame :

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s