“Es-tu une fille des Îles?”

  “Es-tu une fille des Îles?” Une réponse aux variations multiples. Certains jours, elle se sentait prise dans un rôle d’imposteur. Sa mère, une fille bien d’ici était devenue avec le temps doctorante dans la métropole, et ne revenait maintenant que deux semaines par année, le temps des vacances estivales. Elles réalisaient, mère et fille, la qualité temporaire de leur séjour insulaire. Elles s’en tenaient à répondre, sans préciser, que d’éviter la canicule montréalaise en étant dans un si bel endroit, c’était un beau plan pour une évasion d’été. La fille était aux Îles, mais simplement en tant que travailleuse … Continuer de lire “Es-tu une fille des Îles?”

Fille des Îles

« On peut sortir la fille des Îles, mais pas les Îles de la fille ! » Une phrase clichée, certes, mais qui me colle à la peau. Un peu comme si les Îles étaient intrinsèquement liées à ma définition de moi-même. Et pourtant, malgré cet attachement viscéral, persiste une dualité entre l’ici et l’ailleurs. Pendant longtemps, j’étais convaincue que je ferais « ma vie » aux Îles. Tout au long de mon exil pour mes études universitaires, je n’avais qu’une envie :  revenir. Ce que j’ai fait, peu de temps après la fin de mes études. Mais malgré une belle vie ici avec … Continuer de lire Fille des Îles

Derrière la machine à espresso

Fin août, la saison estivale tire à sa fin. La Grave s’est calmée, ses habitants reprennent leur souffle après cet été éclair coloré, tout en intensité. L’été aux Îles. Un de plus au Café. Neuf années déjà ont passé depuis cette première fois où je suis partie sans payer mon allongé. Comme tant de gens, j’étais restée marquée par le lieu; son histoire, son charme rustique, ses personnages uniques d’ici et d’ailleurs… Un amalgame parfait. Depuis, je n’ai jamais pu décrocher. Mais chaque année, fin février, le dilemme devient de plus en plus pesant : retourner aux Îles travailler, ou … Continuer de lire Derrière la machine à espresso