Hommnubilée

l'Homme avec un grand H

Titre : L’Homme avec un grand « H »
Crédit : Andréanne Simard

« (…) je ne suis pas à la recherche de la relation parfaite. Je suis juste à la recherche du bon et, selon moi, pour réussir à trouver mon bon, il faut constamment demeurer à l’affut. C’est de la stratégie  ».


Je suis à la recherche de l’homme avec un grand « H ».

Celui avec qui je vais bricoler ma vie. Je suis à la recherche de mon coéquipier de projet de famille, de mon BFF, de celui qui me fera rire tous les jours de ma vie, et ce, jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Je ne suis pas à la recherche de l’homme parfait, je ne suis pas à la recherche de la relation parfaite. Je suis juste à la recherche du bon et, selon moi, pour réussir à trouver mon bon, il faut constamment demeurer à l’affut. C’est de la stratégie.

« — Tu cherches trop!

— Tu vas le trouver quand tu chercheras plus!

— Ça va te tomber dessus quand tu ne t’y attendras pas! »

Non mais, est-ce que l’on peut arrêter deux secondes ces phrases de remède de grand-mère du 20e siècle?! Ces phrases toutes droites sorties des cahiers de notes du cours de Formation personnelle et sociale de secondaire deux?! Est-ce que je peux avoir le droit de chercher mon homme avec un grand « H » dans tous les moments et actions de mon quotidien sans passer pour une désespérée ou une dépendante affective?

Ça suffit!

J’aime penser aux sourires craquants qui ont ensoleillé ma journée, aux conversations captivantes qui m’ont fait vibrer et aux rencontres fascinantes qui ont centralisé mon attention, et ce, tout le temps. J’aime croire que chaque nouvel homme qui croise mon chemin peut être le bon.

Je ne pense pas que je suis obnubilée par l’amour, je crois juste que l’amour et l’accomplissement à deux sont l’une de mes aspirations profondes (comme dans les Sims 2).

J’ai des millions de loisirs, des amis que j’adore, des projets uniques et beaucoup d’ambitions professionnelles et personnelles. Bref, je pense que j’ai une vie saine et normale. J’ai juste pour mon dire que, quand tu cherches ton bon teammate de vie, tu te dois de faire de la veille stratégique continue et de prendre le temps qu’il faut ainsi que les moyens pour arriver à tes fins. Aujourd’hui, les gens semblent passer plus de temps à magasiner leur maison ou leur voiture qu’à prendre les moments pour bien connaître et choisir leur partenaire de vie. On s’intéresse plus au nombre de gig que peut contenir notre iPhone qu’aux passions et valeurs qui animent la personne que l’on convoite. On aime mieux chercher un inconnu qui semble peut-être nous ressembler sur un site (catalogue) de rencontre, plutôt que de chercher à mieux connaître notre bibliothécaire ou encore notre professeur de yoga aux yeux pers.

Donc, maintenant que cela est dit, s’il vous plait ne soyez plus étonné si  je vous parle constamment des regards hallucinants des personnes qui ont croisés ma vie, lors de mes activités quotidiennes. Que voulez-vous quand on cherche son bon , il faut garder l’œil et son cœur ouvert, prendre son temps et demeurer à l’affût …je vous le dit, c’est simplement de la stratégie…

 

La trame :

Publicités