La saga du frigo perdu

J’ai emménagé le premier juin dernier avec des femmes merveilleuses dans une maison à l’année (Youpi, la chance nous a souri!) Depuis cinq jours, beaucoup de mes actions quotidiennes la concernent et elle fait partie de mes principaux sujets de conversation. Normal, alors, que je vous raconte cette semaine des anecdotes à ce propos.

Le frigo est finalement arrivé.

Avec seulement
(trois mois et)
5 jours de retard.

Il devait nous être livré le premier, arriver en même temps que nous. Le timing était excellent, en théorie (quel beau pays, la théorie, quand même!) Sauf qu’en pratique, l’histoire en fut tout autre…

1er juin :
Force est de constater que le frigo et le poêle ne seront pas livrés. À ce jour, le seul meuble que nous avons dans la maison est un sofa qui, quoique extrêmement confortable, ne pourra malheureusement jamais conserver mes œufs au frais.

2 juin :
Le dimanche, aux Îles, régler des affaires peut s’avérer plutôt ardu. Après une visite au magasin, on se fait dire que notre frigo a été « perdu » (??!) malgré qu’il ait été commandé trois mois à l’avance et qu’il ne nous sera pas possible de l’avoir livré chez nous. On arrive tout de même à mettre la main sur le poêle et la laveuse, qu’un ami dévoué aidera à descendre au sous-sol.

3 juin :
La sécheuse est trop grosse pour passer l’escalier du sous-sol. Il faudra couper des morceaux (de la sécheuse et de l’escalier) pour la descendre. On vire jusqu’à l’Étang-des-Caps pour aller chercher une table de cuisine et des chaises. Lundi, c’est également mission matelas. Fait deux jours qu’on dort sur des matelas de fortune. Au terme d’un troisième aller-retour au magasin, on obtient finalement tous les objets de notre quête…Sauf le réfrigérateur, toujours en cavale. À ce moment-là, on décrit un peu notre expérience comme une game de Sims dans laquelle on joue sans tricher (pas de motherloade ni de rosebud!)

4 juin :
Mardi, on atteint un plateau. On avait pourtant une si belle progression! Minimum un meuble par jour! En même temps, c’est la date limite de remise des notes au cégep et, dans ma correction en série, je n’aurais jamais été en mesure d’accueillir le frigo en fugue. Le soir même, on apprend que les livreurs seraient passés durant la journée et que deux « filles » sur la galerie auraient dit ne pas comprendre et ne pas attendre de livraison d’électro. Étrange, tout ça, considérant que notre impatience après quatre jours à vivre dans la crainte de devoir scrapper une quantité non-négligeable de nourriture périssable était palpable. On nous dit que le damné frigo sera livré le lendemain matin.

5 juin :
À 9h, fidèles au poste, on se lève pour accueillir le tant attendu…qui n’arrive pas. Pendant presque trois heures de temps, on niaise sur la galerie, on se conte des blagues, on chante des chansons, on guette en espérant magiquement voir apparaître les livreurs au bout de l’allée pleine de trous. Ma coloc et moi avons l’air de deux chiens de garde, prêtes à japper après n’importe quoi qui ressemble de près ou de loin à un camion de livraison. On appelle trois fois au magasin pour connaître la progression de notre boîte à frette. Finalement, ma coloc quitte pour dîner.

Je suis laissée seule à mon attente.

Et là, ô miracle, un pick-up tourne le coin, suivi d’une petite civic. Le voilà. Il est là (« jamais je ne pourraiiiis vivre sans toiii ») Après encore deux bonnes heures de niaisage pour le faire passer dans la minuscule cuisine, il trône massivement dans l’espace qui était prêt pour lui cinq jours auparavant.

Soulagement.

Ce n’est pas aujourd’hui que je vais perdre mes 3 pots de moutarde baseball, mes câprons, mes vieux restants de chili et mes nombreux pots de jus dumpstés.

Hallelujah.

Fait que c’est ça, je retourne dans mes boîtes.

Bye!

Trame: Le Frigidaire – Tex Lecor

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s