Les bras de la mer

blue_wave_-rene-lemay
Illustration : « Blue Wave » de René Lemay

 

Je dors dans les bras de la mer

Bercé dans un cocon

De douces ténèbres

Et le murmure des clapotis

Je sens sa main sur mon front

Vague de tendresse

Qui veille sur mon sommeil

Profond comme ses abysses

 

Mon jardin est planté de mâts

Droits et fiers

Où fleurissent des voiles

Comme autant de lys blancs

Au parfum de rêves

Tressés de ports attrayants

Qui me donne des envies d’Anticosti et de Miquelon

De Chéticamp, de Terre-Neuve et de La Rochelle

Pour finir par la Guadeloupe

 

Et puis le vent me porte

Des airs de piano, de violon et d’accordéon

Des désirs fulgurants de danse

L’odeur d’un gâteau au rhum sous la cloche

La chaleur des retrouvailles et des rencontres

Des éclats de rires

Des chants entonnés en chœur

Des grappes d’applaudissements

Le crépitement d’un feu au bord de l’eau

 

Le cocon s’ouvre

Les voiles s’envolent

Les rêves s’estompent

Et la Grave me tend les bras

Dans toute sa beauté estivale

 

Ma trame : « Emmenez-moi » de Charles Aznavour, parce qu’elle m’a trotté dans la tête tout le long de l’écriture de ce poème, même si en fait c’est la version que j’ai chanté avec l’ensemble vocal Les Embruns ce printemps qui m’habitait

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s