L’été de ta vie

sunglasses-1513896_1920

Ok, on va parler des vraies affaires un petit peu.

Je sais pas si j’ai passé les derniers étés sous une roche, mais il me semble que cette année, le concept de « l’été de ta vie » me rentre particulièrement dedans. Je t’explique en bref : de Facebook à Instagram jusqu’aux conversations courantes, l’idée selon laquelle l’été est la saison qu’il ne faut pas « manquer », cette idée qui nous rappelle qu’il faudrait toujours être quelque part en train de faire quelque chose commence sérieusement à me peser. J’en prends pour preuve le fait que je suis le premier à sentir que je « manque » quelque chose toutes les fois que je décide de rester à la maison plutôt que d’aller à L’ÉVÉNEMENT DE LA SAISON.

Le problème, je le comprends bien, n’est pas tant dans le regard des autres que dans ma propre perspective quant à ce qui fait ou non qu’un été est « réussi », et surtout, sur la nécessité de « réussir » ses vacances, comme si on allait me donner le prix de celui qui en a le plus profité à la fin de l’été.

J’ai donc eu envie d’un plaidoyer, d’un cri du cœur pour tous ceux qui, comme moi, ne ressentent pas dans leur ADN (ou du moins pas à temps plein) la fibre de l’effervescence estivale et l’envie de suivre les douze millions d’activités et de célébrations qui se produisent aux Îles. Ainsi, à toi qui rushes, comme moi, pour réussir ta saison, j’ai envie de te dire en belles lettres, attachées ou détachées :

 

C’est ben correct.

 

  • C’est correct si tu as envie de rester chez vous une journée pis de déjeuner aux chips et au chocolat.
  • C’est correct si tu vas pas dehors alors que c’est TELLEMENT UNE JOURNÉE DE PLAGE.
  • C’est correct si tu te pratiques pas pour le marathon dans tes jours de congé.
  • C’est correct si tu en as pas de jours de congé et que tu travailles comme un malade.
  • C’est correct si tu vas pas te baigner à chaque fois que t’as un peu de temps libre.
  • C’est correct si tu dis non aux ÉVÉNEMENTS DE L’ÉTÉ.
  • C’est correct si t’es pas en amour cet été.
  • C’est correct si t’es pas toujours en forme pour aller là où « tout le monde » est. Breaking news : tout le monde sera pas là, anyway.
  • C’est correct, c’est même très correct, parce que j’ai des petites nouvelles pour toi, l’été, tu vas quand même en profiter. Je te jure, même si tu fais pas exprès.

 

Tu vas en profiter pour faire le plein, pour te faire des sous ou pour faire ce qui te tente. Tu vas en profiter parce qu’une saison c’est pas comme un train, ça se manque pas. Et ça se peut que tu profites plus de ton automne, de ton hiver, de ton printemps. C’est ça la beauté de la vie, c’est que y en a quatre, des saisons, chaque année, alors tu peux étaler ton bonheur sur toute l’année (et sur plein d’années!), plutôt que toute d’une shot.

Bon été.

Publicités